Boum : Pleurer comme une champlure

À propos de la bédéiste

Boum est une bédéiste résidant à Montréal. On la connaît surtout grâce à Boumeries, une série à saveur autobiographique qu’elle a dessinée durant presque dix ans et éditée à compte d’auteur en dix tomes, et qui a ensuite fait l’objet d’une édition intégrale publiée par Glénat Québec. Elle est aussi l’autrice de La petite révolution (Front Froid, 2012, 2021; Soaring Penguin Press, 2017) et de Nausées matinales et autres petits bonheurs (La Pastèque, 2019). Elle planche présentement sur un livre intitulé La méduse, qui sortira aux Éditions Pow Pow en 2022. Ses bandes dessinées se sont retrouvées en lice pour de nombreux prix au fil des années : Bédélys, Expozine, Joe‑Shuster, Ignatz, Doug‑Wright... Elle fait aussi un peu d’illustration jeunesse.

 

Boum
Photo et illustration : Boum

 

Pleurer comme une champlure

Définition de l’expression

Pleurer comme une champlure

Pleurer abondamment, verser beaucoup de larmes.

Consultez l’article champlure ou champleure dans le Dictionnaire historique du français québécois pour en apprendre davantage sur ce québécisme.

La langue par la bande

Par l’entremise du projet La langue par la bande, le Trésor de la langue française au Québec a rassemblé une vingtaine d’artistes de la bande dessinée d’ici afin de mettre en valeur l’inventivité du français québécois.

C’est avec brio que nos bédéistes ont relevé l’audacieux défi d’illustrer des expressions et locutions quotidiennes tirées du Dictionnaire historique du français québécois. Parfois poétique et souvent humoristique, le regard de chaque artiste révèle à la fois une dimension culturelle et une interprétation toute personnelle de notre langue imagée.

À travers la planche ou la bande, les sens littéral et figuré s’entremêlent parfois jusqu’à attribuer une nouvelle interprétation, toute personnelle, des expressions mises en images.

Pour redécouvrir avec plaisir des québécismes familiers, entrez dans l’imaginaire ludique de ces incontournables du neuvième art québécois et laissez-vous charmer par leurs œuvres inspirées de la langue!