Mélanie Leclerc : Faire un chiard

À propos de la bédéiste

Mélanie Leclerc travaille en bibliothèque et en médiation culturelle tout en dessinant dans les marges de son quotidien. Son parcours l’a menée un peu tardivement à la bande dessinée, après des études en littérature et en cinéma. Ses passions pour le documentaire, l’illustration et la narration ont trouvé un terrain fertile dans les pages blanches. Elle est derrière Contacts et Temps libre aux éditions Mécanique générale.

Mélanie Leclerc
Photo : Mélanie Leclerc

Mélanie Leclerc : Faire un chiard

Définition de l’expression

Faire (tout) un chiard (de quelque chose)

Donner trop d’importance (à quelque chose), en faire tout un plat, toute une histoire.

La langue par la bande

Par l’entremise du projet La langue par la bande, le Trésor de la langue française au Québec a rassemblé une vingtaine d’artistes de la bande dessinée d’ici afin de mettre en valeur l’inventivité du français québécois.

C’est avec brio que nos bédéistes ont relevé l’audacieux défi d’illustrer des expressions et locutions quotidiennes tirées du Dictionnaire historique du français québécois. Parfois poétique et souvent humoristique, le regard de chaque artiste révèle à la fois une dimension culturelle et une interprétation toute personnelle de notre langue imagée.

À travers la planche ou la bande, les sens littéral et figuré s’entremêlent parfois jusqu’à attribuer une nouvelle interprétation, toute personnelle, des expressions mises en images.

Pour redécouvrir avec plaisir des québécismes familiers, entrez dans l’imaginaire ludique de ces incontournables du neuvième art québécois et laissez-vous charmer par leurs œuvres inspirées de la langue!